Région Ouest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Région Ouest

Message par Badan le Sam 8 Oct - 13:06

Bonjour à tous.   Wink

Carte ferroviaire du département de la Sarthe

Gare de Château-du-Loir (Sarthe)

Entre la gare et le passage à niveau de Goulard.

Déraillement dans la nuit du 14 au 15 mai 1910, il s'agit de la collision du train de bestiaux à
destination de Paris quittant les voies de service pour s'engager sur la voie principale avec un
train de voyageurs arrivant en sens inverse à une "vitesse excessive" et prenant le train de
bestiaux en écharpe. 9 wagons furent brisés, la machine du train tamponneur dérailla et son
fourgon-bagage détruit. Le chef de train fut tué et 5 voyageurs blessés.

Source (texte)

Débris du fourgon du chef de train tué dans l'accident.



Déblaiement de la voie à l'aide de la grue.



Une vue d'ensemble.


_________________
Salutations ferroviaires
avatar
Badan

Messages : 973
Date d'inscription : 13/04/2013
Localisation : PK 542 + 400

Revenir en haut Aller en bas

Gare de Château-du-Loir (Sarthe)

Message par Badan le Mer 17 Mai - 18:53

Bonjour à tous.   Wink

Carte ferroviaire du département de la Sarthe

Entre la gare et le passage à niveau de Goulard.

Déraillement dans la nuit du 14 au 15 mai 1910, il s'agit de la collision du train de bestiaux à
destination de Paris quittant les voies de service pour s'engager sur la voie principale avec un
train de voyageurs arrivant en sens inverse à une "vitesse excessive" et prenant le train de
bestiaux en écharpe. 9 wagons furent brisés, la machine du train tamponneur dérailla et son
fourgon-bagage détruit. Le chef de train fut tué et 5 voyageurs blessés.

Source (texte)

Sur la voie 22 bœufs tués dans le tamponnement.



Déblaiement de la voie à l'aide de la grue.



Déblaiement de la voie à l'aide de la grue.


_________________
Salutations ferroviaires
avatar
Badan

Messages : 973
Date d'inscription : 13/04/2013
Localisation : PK 542 + 400

Revenir en haut Aller en bas

Honfleur (Calvados)

Message par Badan le Dim 21 Mai - 21:56

Bonsoir à tous.    Wink

Pont-l'Évêque - Quetteville - Honfleur

Le 10 mars 1889, vers 14 h00, peu avant d'arriver à Honfleur, un train-poste déraille. Le mécanicien
et le chauffeur sont tués, le chef de train et le conducteur sont blessés, les voyageurs sont indemnes.

Source (texte) : Wikipédia.


_________________
Salutations ferroviaires
avatar
Badan

Messages : 973
Date d'inscription : 13/04/2013
Localisation : PK 542 + 400

Revenir en haut Aller en bas

Gare de Caen (Calvados)

Message par Badan le Mar 23 Mai - 13:55

Bonjour à tous.    Wink

Gare de Caen-État (Gare de Caen)  

Le 29 août 1929, à 9h00, en gare de Caen-État, une locomotive et un wagon de marchandises en
direction de Vire, dirigés par erreur vers une voie de garage, défoncent le heurtoir, font s'écrouler
un mur de soutènement, et après avoir traversé une rue, finissent leur course 5 mètres plus bas
dans la vitrine d'un café. L'incident ne fera aucune victime.

L'ingénieur Raoul Dautry fera remonter la locomotive et son tender à la hauteur des rails.

Source (texte) : Wikipédia.


_________________
Salutations ferroviaires
avatar
Badan

Messages : 973
Date d'inscription : 13/04/2013
Localisation : PK 542 + 400

Revenir en haut Aller en bas

Gare de Paris-Montparnasse

Message par Badan le Jeu 25 Mai - 16:11

Bonjour à tous.    Wink

Le 22 octobre 1895, à 16h00, entrant en gare Montparnasse, le train Granville - Paris composé
de huit voitures (dont le wagon-salon du gouverneur du Crédit foncier), plus deux fourgons à
bagages et un fourgon postal, ne ralentit pas suffisamment. Il percute le heurtoir et continue
sa course à travers la gare, dont il défonce la façade surplombant la place de Rennes.

La locomotive s'écrase avec son tender 10 mètres en contrebas, sur un kiosque de tramways.
Les passagers du train ne subiront que des contusions légères mais l'accident fera une victime,
une marchande de journaux, tuée par la chute des pierres, puis broyée par la machine.

Source (texte) : Wikipédia.


_________________
Salutations ferroviaires
avatar
Badan

Messages : 973
Date d'inscription : 13/04/2013
Localisation : PK 542 + 400

Revenir en haut Aller en bas

Gare de Villepreux-Les Clayes (Yvelines)

Message par Badan le Mer 31 Mai - 15:50

Bonjour à tous.    Wink

Paris-Montparnasse - Saint-Cyr - Plaisir-Grignon - Dreux

Le 18 juin 1910, à 18h00, un omnibus pour Dreux prolongeant son arrêt en gare de
Villepreux-Les Clayes pour cause d'avarie sur la locomotive est percuté par l'express
de Granville. Un incendie dévaste les voitures broyées encore éclairées au gaz.

On dénombrera 22 morts et une quarantaine de blessés. Pour n'avoir pas freiné à temps, le
mécanicien du train tamponneur sera, au terme d'un procès qui s'étalera sur plusieurs mois,
tenu pour seul pénalement responsable par le Tribunal correctionnel de Versailles et condamné
à 2 ans de prison avec sursis et à 500 francs d'amende.

Source (texte) : Wikipédia.








_________________
Salutations ferroviaires
avatar
Badan

Messages : 973
Date d'inscription : 13/04/2013
Localisation : PK 542 + 400

Revenir en haut Aller en bas

Tunnel des Batignolles (Paris)

Message par Badan le Mer 31 Mai - 17:09

Bonjour à tous.    Wink

Le 5 octobre 1921, vers 18h10, un train pour Saint-Cloud quittant la gare Saint-Lazare
heurte le précédent, à destination de Versailles, dont les freins se sont bloqués, par suite
d'une rupture de la canalisation d'air comprimé, sous l'une des quatre galeries à double
voie constituant le tunnel des Batignolles. L'éclatement du réservoir de gaz d'un des wagons
tamponnés provoque un incendie dans lequel 28 personnes trouveront la mort.

L'accident a hâté la réalisation du projet de suppression du tunnel, dont le principe avait
déjà été arrêté longtemps auparavant (les bâtiments situés sur la colline à supprimer
étaient expropriés depuis dix ans !). La démolition a eu lieu entre 1923 et 1926, avec
toutefois conservation d'une des quatre galeries, toujours en service de nos jours.

Source (texte) : Wikipédia.


_________________
Salutations ferroviaires
avatar
Badan

Messages : 973
Date d'inscription : 13/04/2013
Localisation : PK 542 + 400

Revenir en haut Aller en bas

Achères (Yvelines)

Message par Badan le Jeu 1 Juin - 12:02

Bonjour à tous.    Wink

Paris-Saint-Lazare - Poissy - Mantes-la-Jolie

Le 3 juillet 1926, à la bifurcation des Ambassadeurs, entre Poissy et Achères, à 20h10,
au cours d'un violent orage, l'express Le Havre - Paris déraille sur l'aiguillage devant
l'orienter vers une voie déviée, la voie principale étant en travaux. Les voitures se
télescopent et se disloquent. La catastrophe fera 18 morts et 67 blessés. On incriminera
les conditions atmosphériques, susceptibles ou bien d'avoir perturbé le fonctionnement
de la signalisation électrique, ou bien d'avoir nuit à sa visibilité par le mécanicien.

Source (texte) : Wikipédia.



Photo : Roger Commault.


_________________
Salutations ferroviaires
avatar
Badan

Messages : 973
Date d'inscription : 13/04/2013
Localisation : PK 542 + 400

Revenir en haut Aller en bas

Oudon (Loire-Atlantique)

Message par Badan le Ven 2 Juin - 13:34

Bonjour à tous.    Wink

Angers-Saint-Laud - Ancenis - Nantes

Le 21 novembre 1930, sur la ligne Angers - Nantes, à Oudon, vers 22h00, une colline
minée par les pluies s'effondre au passage du rapide Paris - Nantes, dont la locomotive
et deux voitures plongent dans la Loire. Le mécanicien sera noyé, une quinzaine de
personnes seront blessées. Reconnue à risque, la portion de voie où a eu lieu l'accident
était gardée, mais son surveillant avait été enseveli sous l'éboulement.

Source (texte et photo) : Wikipédia.


_________________
Salutations ferroviaires
avatar
Badan

Messages : 973
Date d'inscription : 13/04/2013
Localisation : PK 542 + 400

Revenir en haut Aller en bas

Triage de Nantes-Blottereau (Loire-Atlantique)

Message par Badan le Ven 2 Juin - 17:57

Bonjour à tous.    Wink

Le 4 juin 1933, à 4h50, au passage à la gare de triage située au lieu-dit le Grand-Blottereau (à 4 km de Nantes),
le rapide 141 Paris-Le Croisic s'engage trop rapidement (92 km/h) sur une voie provisoire (limitée à 30 km/h)
posée à la suite du déraillement d'un train de marchandises trois jours plus tôt. Après une tentative désespérée
de freinage, la locomotive et le tender se couchent, le fourgon et les huit voitures du convoi se télescopent. On
dénombrera 14 morts et 124 blessés. Le mécanicien, indemne, reconnaitra avoir méconnu la signalisation.

Source (texte) : Wikipédia.




_________________
Salutations ferroviaires
avatar
Badan

Messages : 973
Date d'inscription : 13/04/2013
Localisation : PK 542 + 400

Revenir en haut Aller en bas

Bernay (Eure)

Message par Badan le Dim 4 Juin - 12:28

Bonjour à tous.    Wink

Caen - Bernay - Paris-Saint-Lazare

Le 10 septembre 1910, sur la ligne Cherbourg-Paris, juste après avoir franchi sans arrêt
la gare de Bernay (Eure), à 16h45, l'express Cherbourg-Paris déraille à 102 km/h. La
locomotive et 12 des 20 voitures du convoi se renversent et se disloquent, percutant
notamment la maisonnette du passage à niveau de la rue Mutel de Boucheville.

Bilan : 9 morts et 47 blessés. On incriminera d'abord l'état d'entretien de la voie, mais
ultérieurement, un rapport d'expertise attribuera l'accident à un défaut de construction
du bogie avant de la machine, une Pacific mise en service deux mois auparavant, dont
le mécanicien avait déjà, mais en vain, signalé la mauvaise tenue de voie.

Source (texte) : Wikipédia.

La locomotive détruite.



Débris de wagons.


_________________
Salutations ferroviaires
avatar
Badan

Messages : 973
Date d'inscription : 13/04/2013
Localisation : PK 542 + 400

Revenir en haut Aller en bas

Gare de Courville-sur-Eure (Eure-et-Loir)

Message par Badan le Lun 5 Juin - 15:38

Bonjour à tous.   Wink

Chartres - Nogent-le-Rotrou - Le Mans

Le 14 février 1911, à l'entrée de la gare de Courville (Eure-et-Loir), sur la ligne Paris-Le Mans, vers 18h30,
le rapide Paris-Rennes prend en écharpe un train de marchandises coupant les voies principales et se
renverse. Les deux trains sont heurtés à faible vitesse par l'omnibus Guingamp-Paris quittant au même
moment la gare. Un incendie se déclare dans les voitures disloquées du rapide, dont certaines sont encore
éclairés au gaz. On dénombrera au moins 12 morts et une vingtaine de blessés, dont plusieurs succomberont
les jours suivants. Venant après une série d'accidents graves sur le réseau de l'Ouest-État, cette nouvelle
catastrophe suscitera des débats animés au Parlement et provoquera une réorganisation du réseau.

Source (texte) : Wikipédia.

La locomotive type "Pacific", couchée sur le côté de la voie.






_________________
Salutations ferroviaires
avatar
Badan

Messages : 973
Date d'inscription : 13/04/2013
Localisation : PK 542 + 400

Revenir en haut Aller en bas

Les Ponts-de-Cé (Maine-et-Loire)

Message par Badan le Mar 6 Juin - 16:08

Bonjour à tous.    Wink

Angers-Maître-École - Perray-Jouannet - Montreuil-Bellay - Loudun

Le 4 août 1907, aux Ponts-de-Cé, sur la ligne d'Angers-Maître-École à Loudun, le train n° 407 à
destination de Poitiers parti de la gare d'Angers-Saint-Laud à 11h29 déraille dix mètres avant le
pont sur la Loire, et, s'y engageant hors des rails, en défonce le tablier, qui s'effondre. La locomotive,
le tender, le fourgon, et un wagon de troisième classe sont précipités 10 mètres plus bas dans le
fleuve, profond à cet endroit de 3 à 4 mètres. Cet accident fera 27 morts, pour la plupart noyés.

Source (texte) : Wikipédia.



Une heure après l'accident.



Une heure après l'accident.



Une heure après l'accident.


_________________
Salutations ferroviaires
avatar
Badan

Messages : 973
Date d'inscription : 13/04/2013
Localisation : PK 542 + 400

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Liffré (Ille-et-Vilaine)

Message par Badan le Ven 9 Juin - 18:13

Bonjour à tous.    Wink

Liffré - Sautoger - Sens - Antrain

Tramways d'Ille-et-Vilaine (TIV)

Le lundi 16 mai 1910, accident en forêt de Liffré entre La Mi-Forêt et Sautoger.

Déraillement du tramway au retour de la fête des fleurs de Rennes. Le train entier (3 véhicules)
se couche sur la voie provoquant la mort d'un voyageur, ainsi que 29 blessés.

Source (texte) : Wikipédia.




_________________
Salutations ferroviaires
avatar
Badan

Messages : 973
Date d'inscription : 13/04/2013
Localisation : PK 542 + 400

Revenir en haut Aller en bas

Montreuil-Bellay (Maine-et-Loire)

Message par Badan le Lun 19 Juin - 17:29

Bonjour à tous.   Wink

Angers-Maître-École - Perray-Jouannet - Montreuil-Bellay - Loudun

Le Thouet (rivière) - Commune de Montreuil-Bellay.

Le 23 novembre 1911, sur la ligne de Loudun à Angers-Maître-École, à 7h00, l'effondrement de
la pile centrale d'un pont métallique précipite l'omnibus Angers-Poitiers, tiré par deux machines,
dans les eaux du Thouet en crue. Après 9 heures d'efforts, 11 voyageurs réfugiés sur le toit d'une
voiture seront sauvés, mais on dénombrera 16 morts et une trentaine de blessés.

Source (texte) : Wikipédia.






_________________
Salutations ferroviaires
avatar
Badan

Messages : 973
Date d'inscription : 13/04/2013
Localisation : PK 542 + 400

Revenir en haut Aller en bas

Gare de Sillé-le-Guillaume (Sarthe)

Message par Badan le Mar 25 Juil - 18:19

Bonjour à tous.   Wink

Le Mans - Sillé-le-Guillaume - Évron - Laval

Le 28 novembre 1908, en gare de Sillé-le-Guillaume, sur la ligne Paris - Rennes, vers 12h30, l'express
Paris - Brest est aiguillé par erreur sur la voie de garage où attendait l'omnibus qu'il devait dépasser,
et le percute, en broyant le fourgon de queue et la dernière voiture. L'accident fera trois morts et une
dizaine de blessés, dont l'un succombera quelques jours plus tard.

Source (texte) : Wikipédia.


_________________
Salutations ferroviaires
avatar
Badan

Messages : 973
Date d'inscription : 13/04/2013
Localisation : PK 542 + 400

Revenir en haut Aller en bas

Gare de Châtelaudren-Plouagat (Côtes-d'Armor)

Message par Badan le Sam 5 Aoû - 16:09

Bonjour à tous.    Wink

Saint-Brieuc - Guingamp - Plouaret-Trégor - Morlaix

Le 29 octobre 1922, sur la ligne Paris - Brest, vers 6h00, dans une tempête de neige bloquant le fonctionnement
des signaux, en gare de Châtelaudren-Plouagat, le rapide Paris - Brest percute un train de marchandises manœuvrant
pour lui laisser la voie libre. Les trois voitures de tête du train tamponneur s'écrasent contre sa locomotive déraillée.

On en tirera quatorze morts et une quarantaine de blessés dont cinq succomberont par la suite. Le 31 juillet 1923, la
cour d'appel de Rennes condamnera pour homicide involontaire le sous-chef de gare de Saint-Brieuc et un agent de la
gare de Châtelaudren-Plouagat respectivement à trois mois de prison ferme et un mois avec sursis.

Source (texte) : Wikipédia.




_________________
Salutations ferroviaires
avatar
Badan

Messages : 973
Date d'inscription : 13/04/2013
Localisation : PK 542 + 400

Revenir en haut Aller en bas

Gare de Sablé (Sarthe)

Message par Badan le Lun 7 Aoû - 14:37

Bonjour à tous. Wink

Le Mans - La Suze - Sablé - Angers-Saint-Laud

Le 28 septembre 1910.

Il y a quelques semaines, un grave accident se produisait en gare de Sablé-sur-Sarthe. Hier, le Conseil général de la Sarthe émettait le vœu que cette gare fût mieux aménagée, pour éviter d'autres catastrophes. Un nouvel accident vient de prouver combien les abords de la gare de Sablé sont dangereux.

Aujourd'hui à 11h07, le rapide de Saint-Nazaire arrivait à toute vapeur. Le mécanicien ne fut pas maître de son train et le convoi alla couper en deux un train de marchandises qui stationnait à la sortie de la gare de Sablé, près du passage à niveau. Le choc fut effroyable : dix wagons de marchandises furent broyés, la locomotive du rapide s'inclina sur le côté, sans cependant dérailler.

Les voyageurs du rapide, affolés, sautèrent de leurs wagons et s'enfuirent dans toutes les directions : une trentaine portaient des blessures qui ne mettront pas leur vie en danger, mais un conducteur est plus grièvement atteint. Dès le premier moment, le personnel de la gare de Sablé rivalisa de zèle pour secourir les blessés, que bientôt les médecins de la ville pansèrent avec dévouement. Tout l'après-midi, les docteurs Bernard, Marcais et Dufosse, notamment, ont prodigué leurs soins à une trentaine de personnes.

Source (Texte) : Le Petit Journal du 29 septembre 1910








_________________
Salutations ferroviaires
avatar
Badan

Messages : 973
Date d'inscription : 13/04/2013
Localisation : PK 542 + 400

Revenir en haut Aller en bas

Gare de Sablé (Sarthe)

Message par Badan le Jeu 10 Aoû - 14:11

Bonjour à tous. Wink

Le Mans - La Suze - Sablé - Angers-Saint-Laud

Tout l'après-midi, les docteurs Bernard, Marcais et Dufosse, notamment,
ont prodigué leurs soins à une trentaine de personnes.

Le 28 septembre 1910.

Parmi elles, il y a plusieurs employés du wagon-restaurant. Un service de transbordement s'effectue entre les trains venant d'Angers et de Saint-Nazaire et les trains venant du Mans, car les deux voies sont toujours obstruées. La gare du Mans a formé un rapide sur Paris pour remplacer le train tamponneur. Le parquet de La Flèche, arrivé sur les lieux, a commencé son enquête. Le mécanicien du rapide a déclaré que les freins n'avaient pas fonctionné, mais ce n'est pas là la seule cause de la collision.

La gare de Sablé est mal aménagée, les voies de garage sont insuffisantes, ce qui oblige les trains de marchandises à manœuvrer sur les voies d'arrivée et de sortie. Ainsi, le train de marchandises se trouvait arrêté sur le pont Gambetta à l'entrée de la gare, au moment de l'arrivée du rapide. La collision était donc inévitable. Dans son vœu d'hier, le Conseil général, en demandant que la gare fût élargie, n'a fait que répéter les termes de nombreuses délibérations du conseil municipal de la ville. Au dernier moment, on annonce que l'état du conducteur Galivel, du train tamponneur, serait assez grave.

Source (Texte) : Le Petit Journal du 29 septembre 1910





Source


_________________
Salutations ferroviaires
avatar
Badan

Messages : 973
Date d'inscription : 13/04/2013
Localisation : PK 542 + 400

Revenir en haut Aller en bas

Ploudaniel (Finistère)

Message par Badan le Dim 13 Aoû - 15:29

Bonjour à tous.    Wink

Landerneau - Ploudaniel - Lesneven

Chemins de fer départementaux du Finistère

Le 1er août 1931, sur la ligne Landerneau - Lesneven, à la sortie de Ploudaniel en direction de Lesneven.

Un véhicule Hotchkiss à 4 places conduite intérieure dont le compteur marquait 50 km/h a percuté
au passage à niveau 170, l'automotrice de la Compagnie des Chemins de Fer départementaux.
Bilan : 1 blessé (le chauffeur de la voiture) et 5 légèrement atteints non hospitalisés.

Source


_________________
Salutations ferroviaires
avatar
Badan

Messages : 973
Date d'inscription : 13/04/2013
Localisation : PK 542 + 400

Revenir en haut Aller en bas

Re: Région Ouest

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum